L’enseignement supérieur dans l’Arc jurassien : les sciences et techniques d’abord

L’enseignement supérieur dans l’Arc jurassien franco-suisse :

Une offre attractive et ancrée dans le territoire

Avec une hausse de plus de 7 000 étudiants en cinq ans, les établissements d’enseignement supérieur de l’Arc jurassien affichent une belle attractivité. Parmi les 78 000 étudiants qui y sont formés, plus d’un tiers suivent une formation de type « sciences et techniques », en lien avec la vocation économique et industrielle du territoire. 

Un enseignement orienté vers la technique 

L’étude réalisée par l’Observatoire Statistique Transfrontalier de l’Arc Jurassien (OSTAJ) montre la prédominance des disciplines techniques dans le catalogue des formations proposées au sein des établissements supérieurs du territoire. Une situation expliquée en partie par le poids de l’industrie dans l’Arc jurassien franco-suisse (horlogerie, mécanique) et ses besoins de main-d’œuvre très qualifiée. Ainsi, la filière « sciences et techniques » est celle qui recense le plus d’étudiants de part et d’autre de la frontière, avec une proportion supérieure aux moyennes nationales française et suisse. L’Arc jurassien présente cependant un panel varié de filières et de type de formations avec des effectifs qui ne cessent d’augmenter. En tout, ce sont 18 000 diplômes qui sont délivrés chaque année.

Répartition géographique et mobilité 

Les effectifs sont fortement concentrés dans les villes de Besançon, siège de l’Université de Franche-Comté (2/3 des effectifs côté français), et de Lausanne (siège de l’Ecole polytechnique fédérale et de l’Université), et sur quelques autres pôles (Belfort-Montbéliard, Neuchâtel…). 

L’étude montre que la provenance des étudiants inscrits dans les établissements supérieurs côté suisse est plus diverse que dans la partie française. Un constat qui s’explique par la renommée et la diversité de l’offre des hautes écoles suisses qui attirent ainsi près de 30 % d’étudiants venant de l’étranger, grâce notamment à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). 

La Communauté du Savoir : un réseau d’établissements transfrontalier

Près de 40 % des 78 000 étudiants de l’Arc jurassien sont aujourd’hui formés dans un établissement d’enseignement supérieur appartenant à ce réseau franco-suisse qui permet de financer des stages, de soutenir l’organisation de séminaires et de journées d’études franco-suisses ou encore d’appuyer des réseaux d’innovation entre les sept établissements participant au projet.