La main-d'œuvre frontalière dans l’Arc jurassien

Grâce à la mise en place des accords de libre circulation des personnes et une conjoncture économique globalement plus favorable en Suisse qu’en France, le nombre de frontaliers employés dans l’Arc jurassien suisse a plus que doublé sur onze ans et atteint 44 000 en 2013. Tous les secteurs d’activité sont concernés par cette croissance de l’emploi frontalier. Dans un contexte de développement plus rapide de l’emploi tertiaire que de l’emploi secondaire, le profil des emplois occupés par les frontaliers se diversifie. La Franche-Comté bénéficie de cette croissance de l’emploi frontalier qui passe de 14 440 à 28 800 entre 2002 et 2013. Toutefois, durant cette période, le nombre de frontaliers francs-comtois augmente moins vite que ceux en provenance des autres régions métropolitaines.