Économie de l’Arc jurassien : évolutions incertaines

Face à une conjoncture mondiale atone et une zone euro en panne de croissance, l’activité a manqué de vigueur dans les économies suisse et française en 2011. En Franche-Comté, l’industrie a été confrontée à une dégradation de la demande. Les effets se font ressentir sur le marché de l'emploi avec une baisse des effectifs de 0,3%, particulièrement dans l’emploi intérimaire (-9,6%). Dans l'Arc jurassien suisse, l'économie résiste et le ralentissement est moins marqué, bien que les activités tournées vers l'exportation souffrent des effets de l’appréciation du franc suisse. Cette tendance est confirmée par la hausse de l’emploi qui progresse de +2,7% dans le canton de Neuchâtel et de +1,2% dans celui de Vaud en 2011. Elle l’est aussi par l’intensification des flux frontaliers qui progressent de 14,3% en 2011.

Il ressort également de ce document que durant l'année 2011, le nombre de chômeurs inscrits baisse de 3,9% dans l'Arc jurassien. Ce recul reflète une situation contrastée de part et d'autre de la frontière: une baisse soutenue (-12,5%) dans les cantons suisses et une légère augmentation (+1,5%) dans les départements francs-comtois.